Keith et Esteban : libre d’aimer


Keith Franck 24 ans : depuis plus de dix ans, Keith porte à bout de bras ses trois frères et sa sœur, leur assurant une vie agréable en employant des moyens souvent illégaux. Estéban Aster 34 ans : P-D-G d'une grande entreprise, il cherche depuis plus de dix ans celui qui détourne des fonds dans les comptes de sa compagnie, une fois par an, toujours à la même période et toujours la même somme. Par un étrange concours de circonstance, Keith va devoir travailler avec Estéban pour retrouver son voleur. Ils vont faire plus que travailler ensemble. Mais il leur sera difficile de préserver leur relation mise en danger par le passé de Keith et l'entourage d' Estéban.


Depuis peu, je me suis mise à lire de la romance M/M et je dois dire que je suis combler et entièrement satisfaite d’en lire! Je ne regrette pas car à chaque lecture je passe des moments intense et passionnel.

Il en est de ce cas avec Keith et Esteban que j’ai pu découvrir grâce à Séverine car j’avais gagné un ebook lors d’un de ses concours sur sa page facebook.

Dans » Libre d’aimer », nous faisons la connaissance, au début du roman de Keith un jeune adolescent de 14 ans très doué qui s’enfuit de l’orphelinat d’où il vit en emmenant ses frères et sœur de cœur.

10 ans plus tard, Keith est un jeune homme accompli qui s’efforce d’assurer une vie agréable à ses frères et soeur toujours en utilisant des moyens illégaux. En effet, depuis dix ans, il soutire de l’argent et toujours la même et à la  période dans une grande entreprise du pays. Il s’agit de l’entreprise d’Esteban Aster qui lui cherche en vain qui est l’auteur de ses prélèvements mystérieux. Par coïncidence, Keith va devoir travailler pour Esteban afin de démanteler le voleur. Au début Keith refuse mais Esteban lui insiste.
Va alors se jouer le jeu du « chat et de la souris » entre Keith et Esteban.

Cette histoire d’amour est un réel coup de cœur pour moi. Je me suis très vite attaché à Keith, qui se démène corps et âme pour ses frères et sœur pour que chacun puisse vivre sa vivre la plus agréable possible. Il en va même à se sacrifier lui pour ses frères et sœur. Keith est vraiment touchant, compatissant. C’est un vraie génie dans tous les sens du terme, il est malin, et sait ce qu’il veut ou non, il est déterminé et c’est ce qui fait sa force.
Quant à Esteban c’est un personnage fragile au début, qui est perturbé par Keith dont la présence et surtout l’absence obsède. IL est a noté qu’Esteban avant de rencontrer et de se trouver de forts sentiments pour Keith, il était marié et a un enfant.  Mais cette obsession va finir par avoir raison de lui et de Keith.

 

Tout au long de cette histoire j’ai été happé par l’amour entre ces deux hommes, j’ai adoré les moments où ils sont réunis, la force de leur sentiments tellement vrai et intense Mais cette relation va éclater lorsque Esteban sans aucune raison apparente disparaît, nous lecteur comprenons que Esteban n’est pas encore a l »aise et porte attention au jugements que son entourage a à propos de sa situation sentimentale A ce moment là, on est dévasté comme Keith, on compatit a à sa douleur. Il se sent trahi et on le comprend tout comme nous lecteur, je dois vous avouer qu’à ce moment là j’ai hurlé, j’avais la rage . Mais heureusement il peut compter sur ses frères et sa sœur pour lui remonter le moral. Bien évidemment on sait tous comment les histoires d’amour finissent et la quelle belle fin !! Une fin magnifique comme on les aime. Il y a quelques scènes de scènes mais l’auteure a su très bien les doser dans ce roman.
L’écriture de l’auteur est fluide tant on tourne et tourne les pages sans se rendre compte que l’on arrive déjà sur la fin.

En bref c’est un roman très palpitant bourré d’émotions et de sensations fortes qui mérite d’être lu.

Je lirais volontiers les autres romans de l’auteur dont Anthée et Théodis que l’auteur m’a gentillement envoyé.

Si mon avis vous a plu, n’hésitez pas à l’acheter.


Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :, ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Un commentaire

  • V.D PRIN (janvier 26, 2016) :

    merci beaucoup pour ta chronique et je suis contente que tu les aies aimé.
    J’espère qu’Antée et Theodis te plairont autant.