La Croisade des Carpates

Titre : La croisade des Carpates
Auteurs : Vanessa et Diana Callico
Editions : Asgard 
Collection : Les nuits d’Avril
Prix : 19€
Pages : 375
Date de Parution : 25 avril 2013

Résumé :
Comment réagiriez – vous si, au lieu de mourir, vous vous trouviez projeté dans le corps d’un jeune aristocrate du XVème siècle promise à ,Vlad Drakul ? C’est ce qui arrive, de nos jours, à Eva, étudiante en littérature, qui est poussée dans une faille volcanique par le linguiste qu’elle voulait retrouver. Celui – ci, possédé par l’esprit d’un légat du pape de Drakul, n’a que ce moyen pour sauver les deux époques de l’Apocalypse. Commence alors pour Eva une étrange quête qui doit la mener à comprendre pourquoi, au XXIème siècle, une étrange maladie ravage le monde et au XVème de monstrueuses créatures surgissent au coeur de la plaine du Danube.

 

Ma chronique :

Tout d’abord je tiens à remercier Vanessa l’unes des auteures pour ce Service-Presse et ainsi de m’avoir fait découvrir leur roman. Malheureusement pour moi ce roman aura un avis assez mitigé dans l’ensemble.

Ce livre a été lu en lecture commune avec ma partenaire Liz.

En effet, bien que l’histoire soit originale et nous transporte dans deux époques totalement différentes, ce qui m’a le plus gênée de prime abord sont d’une part, le nombre incroyable de personnages que l’on rencontre dès le début. A tel point que l’on si perd facilement et que l’on se demande qui est qui et pourquoi. D’autres part, j’ai trouvé les chapitres trop longs et lorsqu’il faut s’accrocher et se concentrer pour lire et bien les longs chapitres n’aident pas surtout lorsque l’intrigue tourne autour de l’Apocalypse, de religion et donc de mots et noms de personnages assez compliqués. C’est dommage car parfois je devais m’arrêter en plein milieu d’un chapitre et je n’aime pas trop cela.

De plus, il m’a fallu une bonne centaine de pages afin de tout comprendre et de rentrer enfin dans l’histoire. Je dois avouer que par moments j’ai voulu abandonner la lecture mais par respect pour les auteurs qui m’ont envoyé leur roman j’ai persévéré et j’ai bien fait tout de même.  Voilà dans un premier temps ce qui m’a déplu dans ce roman. Malgré tout, ce roman est assez intéressant avec une histoire assez originale où une jeune étudiante assez mal dans sa peau se retrouve propulsée au XIVè siècle à l’époque des Croisades. Elle va y rencontrer Vlad Drakul, qui n’est autre que notre futur comte Dracula mais ici on le rencontre sous sa vraie personne.
Eva et Vlad Drakul m’ont beaucoup plu surtout Drakul qui au début j’ai eu du mal a saisir ses nombreux noms qu’il possède.

Au début c’est un homme autoritaire, condescendant, hautain, qui na pas de respect pour les autres surtout envers les femmes (ce qui est normal vu l’époque ou se situe l’histoire). Alors qu’Eva elle, au début est mal dans sa peau, peu sure d’elle. Leur rencontre va bouleversé leur choix,sentiments et les valeurs. On va de fil en aiguille suivre un Drakul plus doux, plus attentionné avec des sentiments. Eva quant à elle va prendre plus d’assurance, sera plus caractérielle. Cela est bénéfique pour la suite des évènementsEn tout cas dans ce roman, on sent bien que les auteures ont dû travailler d’arrache-pied et mener de nombreuses recherches pour leur intrigue car rien n’est laissé au hasard, tout est bien travaillé et recherché.  Ce qui est appréciable ici.
En tout cas, même si je ne suis pas très roman historique et religieux celui-ci a réussi tout de même à me transporter dans l’intrigue malgré que je n’ai pas plus emballée que cela. J’ai bien aimé la petite touche de fantastique que l’on a dans le livre. La fin en tout cas laisse sans voix pour ma part et me demande bien ce que nous réserve le prochain tome que je lirai car je n’aime pas laissé une saga en suspens sans savoir le fin mot de l’histoire.
J’ai apprécié les citations de « La Légende des Siècles » de Victor Hugo qui representait bien ce que nous réservait le chapitre. 

Toutefois, j’aimerai faire remarquer aux auteures que j’ai rencontré à de nombreuses reprises des fautes d’orthographes ainsi que des mots manquants qui parfois m’ont quelque peu gênée. Mais bon ce n’est pas l’élément qui m’a le plus marqué je tiens à le préciser. Mais je tenais à ce que les auteures le sachent pour leur second tome.

Merci en tout cas à Vanessa pour l’envoi de ce roman.

 
 
 
 
 
 
 

Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 commentaires

  • Elodie (février 27, 2014) :

    Moi je n’ai pas pu tenir…. Gros blocage qui m’avait carrément privé de mes moments de lectures auxquels je tiens temps.

  • Phebusa (février 28, 2014) :

    Dommage, dommage !
    Beaucoup d’avis mitigés sur ce livre, pourtant il semble y avoir du potentiel.