Le Livreur


Au cœur de Silver Owl, depuis trois cents ans, une légende prospère, jalousement gardée. Le dimanche, au cœur des ténèbres, entre minuit et 10 heures, le Livreur opère. Et un mystérieux colis noir apparaît sur le chemin d’un des habitants. « Ce que vous désirez le plus au monde », voilà ce qu’il vous offre. Il ne se trompe jamais. Il ne demande rien en retour. Et personne ne l’a jamais vu. De lui, on ne connaît que sa légendaire signature : « Au plaisir de ton bonheur, le Livreur ». Une ombre fugace, la lueur dans l’obscurité ; il est le héros de chacun. Qui est-il ? Quel est son objectif ? Tant de questions demeurent sans réponses… Cependant, pour la première fois en trois cents ans, le Livreur a commis une erreur… Une erreur qui pourrait bien mener Mélie sur sa piste. Parviendra-t-elle à être plus rusée que son héros ? Fondez-vous avec elle dans les pas du Livreur, et plongez au cœur de ses secrets.


Que dire de ce roman à part que ce fut une réelle découverte. Mais surtout je ne m’attendais pas à une histoire coup de cœur.

coup de coeur

J’ai été littéralement séduite par ce mystérieux « Livreur » qui offre des colis pour le simple bonheur d’autrui et qui sévit depuis plus de 300 ans à Silver Olw. Il ne se trompe jamais sur les colis. Sauf quand il s’agit de Mélie une jeune fille assez banale, dont on s’attache beaucoup dès sa rencontre dans les première pages. Grâce à son erreur, Mélie est quelque peu déçue mais va se lier d’amitié avec Naru, un garçon de son âge, assez mystérieux. J’ai beaucoup aimé Naru, sa gentillesse, sa discrétion et surtout la complicité qu’il a noué avec Mélie. Ensemble ils vont tenter d’identifier qui se cache derrière ce mystérieux « Livreur ».

Une histoire parfaite pour un soir d’hiver sous la couette. Une histoire fluide, légère dont la plume de l’auteure nous transporte à Silver Olw.
Avec nos fidèles personnages, nous allons mener notre petite enquête et trépigner d’impatience d’en connaître l’issue. Une intrigue bien menée, bien travaillé qui on ne peut plus lacher le livre une fois en main. Ce la fut le cas avec moi, je n’ai pas pu reposer le livre sans en avoir le fin mot de l’histoire. Lorsque les réponses tombent, je suis restée bouche bée tant je n’ai pas vu l’ombre d’un indice. Pourtant tout est devant nous sans que l’on s’en rende compte. En tout cas, l’auteure a su bien nous mener un bateau et j’adore ça. Puis quand on y réfléchit bien on se dit  » mais punaise pourquoi je n’y ai pas pensé avant, c’était tellement évident » Oui évident mais on y pense pas, c’est incroyable comment je suis restée scotchée devant mon livre tellement je n’y croyait pas. Je ne peux pas vous en dire plus car sinon ce serait vous spoiler mais sachez que c’est bien chercher. On imagine tout et n’importe quoi sauf à ça !

Bref un roman très prenant, un suspens palpable qui mérite d’être lu.

C’est une lecture que je conseille vivement et qui serait parfaite en période de fêtes de fin d’années et en période hivernale.

Si vus avez envie d’acheter ce livre cliquer sur le lien ci-dessous.


Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 commentaires

  • Kesteman (janvier 18, 2016) :

    Un grand merci pour cette super chronique! J’étais toute retournée en la lisant :3
    Je suis plus que ravie que la lecture t’aie plu !!

  • Wendy (janvier 18, 2016) :

    Ah Le Livreur <3 Je suis vraiment contente de lire ta chronique dessus <3 C'est une histoire dont j'ai cru dès les premiers chapitres lu ! Punaise j'ai envie de le relire maintenant ! (c'est pas comme ça que ma PAL va baisser ! )