Unbroken

Titre : Unbroken
Auteur : Melody Grace
Editions : Prisma
Collection : Ø
Prix : 16.10€
Pages : 285
Date de Parution : 9 Janvier 2014

Résumé :
Juliet est tombée folle amoureuse d’Emerson l’été de ses 18 ans dans la maison appartenant à ses parents en bord de mer. Après une relation passionnelle, le beau ténébreux la laisse tomber subitement. Quatre ans plus tard, Juliet a poursuivi ses études, surmonté tant bien que mal cet abandon et construit une relation équilibrée avec un garçon très bien, gentil et attentionné. Ses relations avec sa famille ne sont pas au beau fixe depuis qu’elle a perdu sa mère, autre cicatrice encore ouverte, mais elle refuse d’y penser et s’est forgé une carapace protectrice en se murant dans l’oubli et en avalant cachet sur cachet. Quand son père veut vendre la maison de la plage, Juliet y retourne trier ses affaires et, comme elle le craignait, croise Emerson qui habite toujours là. Un simple regard et toute la passion ressurgit subitement. Sincère ou manipulateur, Emerson va tout faire pour récupérer la jeune fille, aux prises avec un dilemme déchirant : choisir entre les deux garçons…

Mon Avis : 

téléchargement

Je ne sais pas si je vais réussir à faire une chronique sur ce roman car il m’a tellement séduit que je n’arrive pas à m’en remettre. Comme vous pouvez le constater ce roman fut un énorme coup de cœur.
Je l’ai littéralement dévoré en à peine une journée tellement, ce fut passionnel et palpitant comme lecture.
C’est le premier livre du genre « New Adult » que je lis et j’en sors plus que conquise. Cela me donne envie d’en lire encore plus.

Dans ce roman on suit Juliet, une jeune femme de 22 ans, qui termine ses études. Elle a un petit ami, Daniel, depuis deux ans avec qui elle a fait tout un tas de projets. Mais le jour où elle doit retourner à Cedar Cove dans la maison de plage qui a jadis appartenu à sa famille depuis des générations pour vider la maison qui va être mise en vente, de lourds souvenirs refont surface. Des souvenirs de famille mais surtout le souvenir du beau et ténébreux Emerson avec qui elle a eu une relation passionnelle il y a alors 4 ans. Et tous ses souvenirs vont refaire surface lorsque Juliet va croiser Emerson de nouveau.

Dès le début, on sent que Juliet est une jeune femme nostalgique lorsqu’elle retourne a Cedar Cove et que son amour pour Emerson est toujours ancrée en elle, un souvenir qui la hante depuis 4 ans malgré qu’elle soit avec Daniel son petit ami depuis 2 ans. Dès les premières pages, Juliet nous parle et nous décrit Emerson et même sans l’avoir rencontré je suis tombé sous le charme de ce mystérieux Emerson. La façon dont il est décrit est vraiment magnifique. On se pose beaucoup de question « Pourquoi Emerson a-t-il quitté Juliet alors que cela semblait être un amour passionnel ? » Ses questions Juliet n’a jamais pu avoir les réponses, mais lorsqu’elle le croise de nouveau, tous ses sentiments refont surface. A partir de ce moment-là, on apprends à connaitre Emerson et je dois dire que ma première impression fut la bonne. En le rencontrant, je suis sous le charme. Il est tellement beau, doux, impulsif aussi parfois mais on lui pardonne. Il est si tendre et passionnel qu’il est difficile de ne pas être hypnotisée par ce bel homme. Vraiment ce ut mon personnage préféré avec Juliet. Je pourrais en dire des tonnes sur lui mais je ne ferais que me répéter mais je pense que vous avez pu constater qu’Emerson est mon nouveau chouchou de l’année. 
On s’attache beaucoup à Juliet, et je me suis un peu reconnue en elle parfois, et dans certaines situations on aimerait être à sa place… ou pas.
Je vais dire deux mots sur Daniel le petit ami de Juliet qui lui par contre m’a agacé. C’est « le petit ami  idéal » d’après Lacey la meilleure amie de Juliet mais moi je ne le trouve pas si idéal que cela. En effet, il est trop gentil que cela vire à l’excessif, même lorsque Juliet lui avoue qu’elle l’a trahi il réagit plutôt bien. Puis a toujours vouloir faire le bien pour Juliet c’est agaçant car il ne lui demande pas ce qu’elle en pense vraiment et elle pour ne pas le blesser se laisse faire.
Quant à Lacey j’ai beaucoup aimé ce personnage même si nous ne la voyons que très peu. Mais c’est une amie qui est là pour Juliet et qui sait lui redonner le sourire quand cela ne va pas et ici ca ne va pas beaucoup aller pour elle.

Dans ce roman, on ressent tellement d’émotions que l’on a plus envie de lâcher  le livre. Ici j’ai ressenti un ouragan de sensations qui m’a fait ancrée dans l’histoire. La plume est tout simplement magnifique, fluide et légère.  Les descriptions lors des scènes avec Emerson sont éblouissantes, époustouflantes que j’en ai eu parfois la gorge nouée, le cœur qui se serrait, la boule au ventre.

Ce roman est si bien écrit que je n’ai pas vu défilé les pages et j’étais tellement à fond dans l’histoire que je ne voulais pas que cela s’arrête. J’ai parfois douté et me suis demandé même comment Juliet et Emerson allait se retrouver. Car leurs retrouvailles ont été intenses et passionnelles qu’il va falloir beaucoup de courage à Juliet pour surmonter certaines épreuves. J’ai été bouleversé mais j’ai douté j’ai été très en colère contre Emerson malgré tout car je ne pouvais le croire, je ne dirais pas pourquoi sinon cela serait vous en dévoiler pas mal mais ce fut un passage très « dur » à lire. Mais l’une des révélation de fin ne m’a pas surprise car quand on apprend la nouvelle, je me suis de suite dis que cela ne pouvait être que cela. Pour moi ce fut une évidence et un acte waouhhh une preuve d’amour. Quant à la seconde et LA plus importante des Révélations, je ne m’attendais vraiment pas à cela. Je me suis imaginé pleins de scénarios mais pas celui. Et pourtant maintenant avec du recul je me dis que l’on avait de petits indices dissimulés dans le roman mais que je n’ai pas su saisir.

La fin est juste magnifique, belle, une fin comme je voulais que cela se termine.  J’en ai même versé ma larme tellement un flot d’émotions m’a submergée.

C’est un roman bouleversant, marquant et sensationnelle que je conseille à tous de lire car ce n’est pas prise de tête, avec une écriture fluide et simple, passionnel, charnel, et puis il faut surtout le lire pour EMERSON <3

Ce roman m’a bouleversé et marquée du début à la fin.

Ma note : 11/10

Citations :


 » Mon coeur s’arrête.
Lentement, merson se relève. Son regard magnétique tient le mien prisonnier. il se plante devant moi, les pieds de chaque coté des miens, puis se penche pour poser les mains sur les coussins du canapé, de chaque coté de ma tête. Son visage n’est qu’à quelques centiments du mien. Son corps plane au dessus du mien, sans me toucher, maius suffisament pour que je puisse sentir la chaleur irradiant de chacun de ses muscles.  L’éclat de ses yeux est terriblement déterminé.
Je ferme les miens. C’en est trop.
-Emerson… je chuchote. Même dans le noir, je continue de le voir.Sa présence emplit chacun de mes sens, une pure déferlante de désir »[…]

« […] C’était une fille cool avant. Passionée de mode et de Poneys
– Ouais eh bien j’ai l’impression qu’elle monte autre chose que des poneys aujourd’hui »

« Quelque chose qui me donne la chair de poule et, soudain, une espèce d’euphorie fébrile me submerge. Emerson. Je ne me retourne même pas tout de suite, je le sais, je le sens, il est là, quelque part. Je ne peux pas l’expliquer, mais c’est comme si mon corps était équipé d’un radar spécial, rien que pour lui.  Même si j’étais sourde et aveugle, je pourrais le repérer au beau milieu d’un ouragan ou d’une tempête de neige. Mon corps le connait par coeur. »

« Emerson Ray fut mon ouragan »


Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :, ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


23 commentaires